Auteur/autrice : Dominique Mareau

Created with Sketch.

Fonctionnement des Bodys

L’image ci-dessus représente les 5 échelles à l’intérieur d’un BEC-fils : a) le rayon du point zéro du BEC-fossile ou le rayon de la future étoile (primordiale) ƛs ; b) le rayon du point zéro ƛz ; c) le rayon de Compton de l’électron ƛe ; d) le rayon intermédiaire ƛo et d) la longueur…
Lire la suite

Hasard & Fécondité

Jacques Monod a écrit le fameux essai « hasard et nécessité » titre qu’il attribue à Démocrite : « Tout ce qui existe dans l’univers est le fruit du hasard et de la nécessité ». Selon moi, Démocrite a commis une erreur avec son « Tout » car l’aspect « nécessité » ne concerne que le vivant. En effet, l’essai de Monod propose une…
Lire la suite

Super neutrino

En 2017, l’observatoire IceCube, en Antarctique, a détecté un neutrino de haute énergie. Il provient du blazar TXS 0506+056, situé à plus de 4 milliards d’années-lumière. Ce super neutrino a été détecté à une énergie d’environ 2.9×1014 eV. Tout comme les rayons cosmiques, ces particules sont des extractions subquantiques provoquées par la surdensité du trou noir. C’est le même…
Lire la suite

Relativité générale

La relativité générale se veut fondée sur des concepts radicalement différents de ceux de la gravitation de Newton. Cependant dans les deux cas on ne tient pas compte de la physique de l’espace-temps et donc de l’échelle subquantique. Le modèle standard souffre d’une incompatibilité cruciale entre relativité générale et la théorie quantique. Dans les deux…
Lire la suite

Enigmes standards résolues (suite 53-60)

Pour bien comprendre ce qui suit, il convient de prendre connaissance des conditions statistiques de l’apparition du facteur universel ξ qui apporte la finesse des paramètres qui ont rendu féconde la Bulle-Univers observable. IL faut également prendre connaissance des bosons universels primordiaux, soit les oscillateurs BODYS subquantiques, formant le BEC-fossile . La saturation a séparé les pôles…
Lire la suite

Résumé 1

Ci-dessus le ratio aléatoire des Bodys en cours de synchronisation entre la longueur et l’épaisseur. Ci-après, les principales étapes de la loi DUO5, à partir du nombre de Bodys-zéros qui se sont synchronisés. La notion de fécondité du BEC-fossile est relative à l’observation de notre Bulle-Univers qui ne peut qu’exister. Rien n’indique que d’autres ratios…
Lire la suite

Relativité restreinte

Les premières conclusions d’Einstein Sa démarche a été de tirer intelligemment les conséquences logiques, déclinées de la constance de la vitesse de la lumière. Il y a notamment le principe très important d’équivalence entre l’énergie et la masse (m c²). Il a considéré que : 1/ L’éther est une notion arbitraire non utile à l’expression…
Lire la suite

Boson W, Higgs, W, Z, X17

Dans le modèle mathématique standard, le boson de Higgs est classé « de jauge » car il change d’échelle. Il est considéré comme porteur de la force faible. En revanche, la loi DUO5, nomme l’échelle comme étant subquantique dans le cadre de la dualité d’échelles {quantiques ↔ subquantiques}. Les particules de matière sont toutes issues de pôles…
Lire la suite

Le bilan énergie de l’univers est nul

En caricaturant on pourrait dire que la bulle-Univers est un Bodys géant. Un pôle est matérialisé par l’énergie des masses inertielles et l’autre pôle contraire, est matérialisé par l’énergie gravitationnelle. Dans un Bodys la constante de temps qui permet la conservation de la causalité qui annule les deux pôles est : Dans la Bulle-Univers, la…
Lire la suite

Yin & Yang symbole de la dualité

La définition même du Bodys Boson Oscillateur Dipolaire Yin (Yang) Subquantique inclus ce symbole de dualité. Il y a également un rapprochement avec le « corps » en langue anglaise. Et justement, la dualité du Bodys génère un 3eme corps qui représente la globalité des deux entités complémentaires et/ou opposées. Cette globalité symétrique représente le seul zéro…
Lire la suite