Auteur/autrice : Dominique Mareau

Created with Sketch.

Trous noirs primordiaux

Ci-après l’évolution de la mitose des ξ trous noirs galactiques, nés par fusion sur l’aire du BEC-fossile. En cohérence avec les données DUO5, la phase 1 est le déclencheur de la mitose fractale en 5 étapes. C’est le premier élargissement de l’intervalle élémentaire provoqué par l’annihilation. Les paires électron-positrons en fusionnant, ont masqué brusquement leur…
Lire la suite

Mitose

Ci-après l’évolution des 5 phases de mitose du début d’expansion. On note que la couche d’annihilation est en retrait de la couche de la matière rescapée et fusionnée sur l’aire 2D du BEC-fossile. Cela génère des couches de vitesses de 0 à 5c qui confèrent – à chaque localité – l’observation effective que tout s’éloigne…
Lire la suite

Expansion maximale de la Bulle Univers

Ci-après l’évolution par mitose de la Bulle-Univers, plongée dans l’Ominivers stochastique non connexe. Ces relations confirment avec une précision > sigma 7, que le rayon maximum Rm = 2483,.90657580359 G.y.l correspond à la limite où tous les BECs sont déchevêtrés complètement. C’est en premier lieu, juste le produit du facteur ξ par le rayon du…
Lire la suite

Les preuves physiques de la loi DUO5

Révision le 10/03/2024 Ci-dessus, une vue d’artiste représentant la dualité de l’univers avec ses 5 échelles. La vue représente : 1) la matrice d’univers ou Omnivers sans masse-espace-temps, stochastique, permanente, sans frontière et dépourvue de centre ; 2) le BEC-fossile nourri par synchronisation statistique d’une partie des oscillateurs Bodys-zéros de L’Omnivers ; 3) le point…
Lire la suite

Le facteur universel xi

Révision : 0/03/2024 Ci-dessous le facteur ξ de l’Univers résultant de la synchronisation statistique et aléatoire issue du potentiel quasi infini de brassages des Bodys-zéro de l’Omnivers : Le facteur ξ fixe le ratio entre la longueur de Compton de l’électron et la longueur de Planck, selon : Cette précision numérique (sigma >7) est atteinte…
Lire la suite

La cause physique de la décohérence quantique

Ci-dessus une vue d’artiste relative au couplage de la dualité quantique ↔ subquantique qui est une dualité de localité . Ce même couplage est mesuré par l’habillage des particules et également par l’état superposé relatif à la dualité onde ↔ corpuscule. Le modèle standard cherche à expliquer la transition du comportement physique entre l’échelle quantique…
Lire la suite

Existence permanente de l’Omnivers

Avant propos Cette question binaire a-t-elle un sens ? Pourquoi quelque chose OU rien ? Le mode binaire de cette question condamne d’emblée une réponse intelligente ! Comme dirait Schrödinger, il y a quelque chose ET rien ! Il y le paradoxe existentiel relatif à la notion d’inertie. La loi DUO5 justifie l’existence d’un univers-matrice…
Lire la suite

Cycle Carbone-Azote-Oxygène

Pour bien comprendre ce qui va suivre, il convient de rappeler les règles de la loi DUO5-KOIDE. Cette loi indique clairement que le statut des paires électron-positrons créées localement est différent du statut des paires créées non localement à l’origine du BEC-fossile. En effet, ces dernières ont été causalement séparées à l’origine, de telle sorte…
Lire la suite

Proton, la référence pour l’unité atomique

Révision le 10/01/2024 Ci-dessus une image d’artiste rendant compte du noyau du proton structuré en 4 groupes de paires électron-positrons disposées en couches neutres présentant 3 intervalles polarisés (quarks) par le positron confiné. Cette structure en couches découle directement de la loi DUO5-KOIDE. Le modèle standard utilise arbitrairement le 12eme de la masse du carbone…
Lire la suite

Le mystère de la taille du proton

Pour bien comprendre ce qui suit, il convient de prendre connaissance des conditions statistiques de l’apparition du facteur universel ξ qui apporte la finesse des paramètres qui ont rendu féconde la Bulle-Univers observable. IL faut également prendre connaissance des bosons universels primordiaux, soit les oscillateurs BODYS subquantiques, formant le BEC-fossile . La saturation a séparé les pôles…
Lire la suite