Catégorie : atome

Déterminisme de L'Univers d'Or

Created with Sketch.

Cycle Carbone-Azote-Oxygène

Pour bien comprendre ce qui va suivre, il convient de rappeler les règles de la loi DUO5-KOIDE. Cette loi indique clairement que le statut des paires électron-positrons créées localement est différent du statut des paires créées non localement à l’origine du BEC-fossile. En effet, ces dernières ont été causalement séparées à l’origine, de telle sorte…
Lire la suite

Les nombres magiques du modèle standard

mise à jour : 31/12/2023 Pour bien comprendre ce qui suit, il convient de prendre connaissance des conditions statistiques de l’apparition du facteur universel ξ qui apporte la finesse des paramètres qui ont rendu féconde la Bulle-Univers observable. IL faut également prendre connaissance des bosons universels primordiaux, soit les oscillateurs BODYS subquantiques, formant le BEC-fossile . La…
Lire la suite

L’élément 120 Unbinilium

En juin 2016 l’UICPA propose de nommer Oganesson l’atome 118, synthétisé en octobre 2006 par une équipe américano-russe. Ce nom est proposé en l’honneur de Iouri Oganessian pionnier arménio-russe de la recherche sur les transactinides. Mais l’UICPA admet un hypothétique atome encore plus lourd, l’Inbinilium 120. La distribution électronique par niveau de l’Oganesson 118 est…
Lire la suite

Les isotopes de l’atome de plomb

A l’instar de la structure du noyau du plomb 204, tous les isotopes stables de l’atome de plomb (204, 206, 207, 208) répondent strictement à cette égalité avec comme variable d’ajustement, le nombre de la dernière couche (ici 1112 > 920). Dans l’isotope 206 de l’atome de plomb, la couche extérieure – soit 1840 –…
Lire la suite

Désintégration de l’uranium 238

Cette image qui montre les électrons comme des billes, est juste une vue d’artiste. En réalité il s’agit plus d’électrondes qui diffusent en partie dans le niveau subquantique des Bodys. C’est la perturbation créée par la mesure qui permet de les situer. La désintégration de l’uranium 238 s’effectue en alternant 8 émissions alpha et 6…
Lire la suite

Stabilité des noyaux atomiques

Pour bien comprendre la portée de cet article dans le cadre de la loi DUO5, il est important de commencer par consulter : The first 5 physical laws of the universe . La déclinaison de ces seules lois résout sans conteste, la centaine d’énigmes du modèle standard. Voir les 20 premières énigmes résolues. L’exigence de rigueur de la loi…
Lire la suite

Hélium

Selon le modèle standard, l’hélium (4He) possède la masse atomique selon : 4.00260325 unités atomiques ou 6.64647908×10-27 kg ou 3728,401 MeV. Dans la loi DUO5, l’expression avec ces 3 unités à caractère arbitraire, sont remplacées par des unités universelles, soit : 7296,2995 ue (unités électrons habillés) ou 7298 en (unités entières d’électrons nus). L’hélium 4…
Lire la suite