Mois : février 2023

Déterminisme de L'Univers d'Or

Created with Sketch.

Big-Bang→monopôle→mitose→n→p

Le modèle standard pose le problème en terme d’unicité concernant l’origine de « l’univers ». Il considère à tort qu’il convient de choisir entre l’état stationnaire proposé par Fred Hoyle et le « Big-Bang ». Mais la clé n’est pas « OU » mais « ET ». Il y a bien DEUX états d’univers, soit la Matrice stochastique permanente et pseudo-stationnaire et à…
Lire la suite

Anisotropie de l’expansion de l’univers

Une excellente étude de Konstantinos MIGKAS, de l’Université de Bonn et ses collaborateurs allemands et américains du Harvard Smithonian Center for Astrophysics, donne des résultats qui confirment par des  mesures assez précises, l’anisotropie de l’expansion de la Bulle Univers.  Les résultats indiquent une anisotropie de la constante de Hubble : H1 = 76,64 ; H2 = 65,2,…
Lire la suite

Origine du temps

Plusieurs philosophes occidentaux comme Étienne KLEIN, posent un certains nombre de questions sur l’origine du temps. Étienne KLEIN évoque les différents mythes dans lesquels le temps est souvent vu comme une chose existant déjà dans un univers préalable. Il explique ensuite qu’en physique, la flèche de temps est irréversible (!). Les lois fondamentales des autres paramètres physiques…
Lire la suite

L’élément 120 Unbinilium

En juin 2016 l’UICPA propose de nommer Oganesson l’atome 118, synthétisé en octobre 2006 par une équipe américano-russe. Ce nom est proposé en l’honneur de Iouri Oganessian pionnier arménio-russe de la recherche sur les transactinides. Mais l’UICPA admet un hypothétique atome encore plus lourd, l’Inbinilium 120. La distribution électronique par niveau de l’Oganesson 118 est…
Lire la suite

Les 5+1 phases de mitose en détail

Ci-dessus, un exemple de la mitose en 5 phases de la jacinthe, héritée du Big Bang La mitose chez les êtres vivants (végétal ou animal) n’est pas un phénomène magique arrivé par hasard. La fonction mitose est intégré à l’univers lors de la division du BEC-fossile en ξ² BEC-fils (ou BEC-étoiles). La cause de cette…
Lire la suite

Les 5 éléments fondamentaux

Ci-dessus, l’homme de Vitruve – enfant de l’Univers – hérite comme toutes choses, des nombres principaux 2 & 5, relatifs à la mitose du BEC-fossile. A ce titre, sa morphologie affiche 5 types d’éléments : 5 protubérances empruntes de dualité : tête (bicéphale), 2 bras, 2 jambes. Chacune se termine par 5 éléments. Pour les…
Lire la suite

Les isotopes de l’atome de plomb

A l’instar de la structure du noyau du plomb 204, tous les isotopes stables de l’atome de plomb (204, 206, 207, 208) répondent strictement à cette égalité avec comme variable d’ajustement, le nombre de la dernière couche (ici 1112 > 920). Dans l’isotope 206 de l’atome de plomb, la couche extérieure – soit 1840 –…
Lire la suite