Auteur/autrice : Dominique Mareau

Created with Sketch.

Variation des mesures de G

Les différentes mesures de G posent problème, car entre 1994 et 2020, elles oscillent entre : 1994, Erland Myles Standish : 6,67259 (30) ×10-11 m3 kg-1 s-2 2000 , Gunlach : 6,674215 (92) ×10-11 m3 kg-1 s-2 2002 : 6,67422 (49) ×10-11 m3 kg-1 s-2 2007, Jun Luo Liang Cheng : 6,67349 (18) ×10-11 m3…
Lire la suite

Enigmes standard résolues (suite 70-79)

70/ la cause physique du nombre d’Or Le nombre d’Or n’est pas une curiosité mathématique magique. Il est un des facteurs de fécondité de la Bulle-Univers observable. Il est l’aboutissement de la suite de Fibonacci, qui gère le processus de la mitose fractale relative à l’expansion. Si la suite est infinie, il vaut 1,6180339887499. Cependant…
Lire la suite

Résumé 3

Ci-dessus le symbole qui représente quintessence & dualité. Ce couple est la clé de nature numérique, comme une des conditions de fécondité du BEC-fossile à venir, origine de la Bulle-Univers observable. Ci-après un résumé, doté d’une suite de formules avec un minimum de commentaires. La notion de fécondité est relative à la Bulle-Univers observable, aléatoirement…
Lire la suite

Mitose fractale & première galaxie visible

Le télescope spatial James-Webb découvre la galaxie la plus lointaine jamais observée dans l’Univers. Cette galaxie – JADES-GS-z13-0 – a été observée à 320 millions d’années après le Big Bang. Cette précocité dément le processus standard, basé sur une lente accrétion d’hydrogène sensée former les galaxies. Cet article Galaxie noire indique clairement que les galaxies…
Lire la suite

Le muon

Le modèle standard considère le muon comme « un gros électron » sans apporter de réponse sur l’origine de sa masse, pas plus qu’il n’en apporte sur celle de l’électron et de toutes les autres particules, hormis la spéculation de Higgs portant sur le « freinage par une mystérieuse mélasse ». Ci-après les 5 critères de fécondité du BEC-fossile…
Lire la suite

Résumé 2 de l’origine de l’Univers

Ci-dessus une image d’artiste qui reflète la fractale de la mitose-expansion du BEC-fossile, en 5 phases. A chaque embranchement, la vitesse c augmente d’un cran dans toutes les direction, jusqu’à 5 c, dans l’axe radial. La forte densité de départ – propice aux collisions de galaxies – produit beaucoup de matière noire par relocalisation partielle…
Lire la suite

Les spéculations sur les multivers

Avant propos La théorie du physicien EVERETT est inspirée du problème des états quantiques superposés, imagés par le chat de Schrödinger. Elle suppose que notre monde coexiste avec de nombreux autres univers, qui se divisent continuellement en univers divergents et non connexes. D’après Everett, chaque monde contient une version unique de chaque élément. Par ailleurs…
Lire la suite

Critères de fécondité du BEC-fossile

Ci-dessus un dessin d’artiste montrant le BEC-fossile né de la synchronisation aléatoire de certains Bodys-zéros de l’état Omnivers permanent et stochastique, sans continuum masse-espace-temps. La référence de fécondité est justement l’univers observable découlant du BEC-fossile relatif à la synchronisation de certains Bodys de l’état omnivers. On a vu que la permanence de l’état Omnivers stochastique…
Lire la suite

La cinquième Force

Ci-dessus une vue d’artiste montrant les BECs invisibles formant halo autour d’une galaxie. Les 5 échelles sont : 1/ les étoiles ; 2/ le trou noir central; 3/ la galaxie visible; 4/ les BECs formant halo ; 5/ les BECs noirs formant l’espace intergalactiques. Le modèle standard indique que la particule X17 pourrait être le…
Lire la suite

Force faible (2)

Il convient de rappeler que le modèle standard est juste un modèle mathématique basé uniquement sur les effets. Son approche débouche sur plusieurs absurdités : 1/ conclure à une violation de symétrie alors qu’elle est la clé de la physique de l’univers. C’est juste oublier la contrepartie subquantique, non-locale. 2/ mettre en avant les quarks…
Lire la suite