Boson W, Higgs et autres

Déterminisme de L'Univers d'Or

Created with Sketch.

Boson W, Higgs et autres

Dans le modèle mathématique standard, le boson de Higgs est classé « de jauge » car il change d’échelle. Il est considéré comme porteur de la force faible.

En revanche, la loi DUO5, nomme l’échelle comme étant subquantique dans le cadre de la dualité d’échelles {quantiques ↔ subquantiques}. Les particules de matière sont toutes issues de pôles de Bodys ayant subi une séparation causale. L’espace-temps n’est pas considéré comme un être mathématique continu mais structuré et discrétisé par le tissu de Bodys formant les BECs. Via le couplage, tout type de perturbations altère la symétrie du (ou des) Bodys couplé (s) qui selon M.L = Cte, peut fournir différents types d’extraction d’énergie de masse.

Les 8 composantes du couplage matière ↔ Bodys

1/ la décélération anormale des sondes Pioneer. Dans cet article au chapitre « étude de l’anomalie » , les auteurs confirment que les sondes Pioneer ralentissent mystérieusement (gamma de 8,74×10-10 m/s²).

2/ Les observations récentes de WEBB nous indiquent que les galaxies primordiales se sont formées bien plus rapidement que le calcul ne le laissait entrevoir.

3/ De nombreuses expériences confirment que l’intrication des spins reste en relation bien au-delà de la causalité relative à la vitesse de la lumière.

4/ Schrödinger a introduit l’idée de la « réduction du paquet d’ondes » qui sous-tend une dualité de localité qui implique une dualité : {quantique ↔ subquantique}.

5/ L’effet tunnel qui selon Hartman, implique une vitesse supraluminique.

6/ le mystère de la médiation des photons à vitesse constante c, qui est très bien décrite mais non expliquée.

7/ la température énigmatique de la couronne solaire.

8/ la matière noire de même source que les rayons cosmiques et de l‘excès de positrons

Extraction du Boson W

Quand par exemple le neutron éjecte un électron et une paire électron-positron formant neutrino de Majorana, la perturbation du réseau subquantique, se traduit par l’émergence du W. La perturbation électrique affecte la symétrie des Bodys concernés. Ainsi, selon la loi universelle ML = Cte, la réduction asymétrique d’amplitude génère ; a) une courbure locale ; b) une extraction de masse.

Formule 1

Dans laquelle on reconnait les coefficients (2, 5) de la mitose fractale. Selon la loi DUO5, l’électronde confinée dans le neutron, oscille α12 fois (comme lors de la mitose fractale) au temps élémentaire te pour s’éjecter à l’extérieur et « pomper » le W.

Extraction du Boson de Higgs

Dans ce cas, c’est la perturbation relative à l’énergie apportée, qui extrait le boson de Higgs, du réseau subquantique. On retrouve également les coefficients (8, 5) de la mitose fractale.

Formule 2

Extraction du Boson X17

Formule 3

Extraction du boson Z

Proche de la mesure soit : 91,1876(26) MeV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.