Proton, la référence pour l’unité atomique

Déterminisme de L'Univers d'Or

Created with Sketch.

Proton, la référence pour l’unité atomique

Révision le 10/01/2024

Ci-dessus une image d’artiste rendant compte du noyau du proton structuré en 4 groupes de paires électron-positrons disposées en couches neutres présentant 3 intervalles polarisés (quarks) par le positron confiné. Cette structure en couches découle directement de la loi DUO5-KOIDE.

Le modèle standard utilise arbitrairement le 12eme de la masse du carbone pour définir l’unité de masse atomique . La CODATA 2018 recommande l’unité de masse atomique selon :

Le facteur 1000 au dénominateur, corrige l’expression en grammes du nombre d’Avogadro NA. Bien que l’unité atomique u soit arbitraire, elle permet toutefois d’établir des valeurs relatives exactes entre les atomes. Cette unité indique que l’hydrogène présente un facteur 1,00794 comparé au 12eme du carbone situé à 1,000298. Si le caractère arbitraire de l’unité u, indique des valeurs relatives exactes, elle ne donne pas accès aux CAUSES physiques qui provoquent le défaut de masse. En effet, les émissions gamma, relatives aux pertes de masse dues à la fission, ne sont que des EFFETS et non des CAUSES.

Défaut de masse = réduction du taux d’habillage

Selon la loi DUO5-KOIDE, le proton possède 1841 unités nues et entières qui s’expriment avec 1836,15 unités « électrons mesurés habillés ». Cette différence est relative à son couplage avec les Bodys subquantiques qui expriment leur perturbation en « habillant » les particules. Le taux d’habillage du proton est donné par : 1841/1836.15 = 1,00264 soit un Δ = 0.00264.

C’est sensiblement le même taux pour l’atome d’hydrogène soit : Δ = 1842 / (1836,15+1) – 1 = 0,00264. En prenant arbitrairement la référence carbone, le modèle standard exprime cela en « unité atomique » avec un Δ = 0,00794 pour l’hydrogène. Le ratio entre les deux est d’environ 3.

Permutation des références « carbone → hydrogène → hélium »

La motivation de cette permutation est la recherche de la CAUSE physique de la perte masse par fusion. L’émission gamma est juste un EFFET pour lequel le modèle standard n’a aucune explication. En revanche, en plein accord avec la loi DUO5-KOIDE(1), la perte de masse s’explique par un transfert du taux d’habillage vers les Bodys subquantiques. Le proton possède 4 groupes identiques de 460 unités nues et entières. Son taux d’habillage est de 1,00264.

La figure ci-après montre que la fusion de quatre H produit un He en perdant 2 neutrinos + 2 positrons. Selon la loi DUO5-KOIDE(1), les 2 neutrinos correspondent à 2 unités chacun soit 6 unités en comptant les 2 positrons. Ces 6 unités ramenés à l’unité (1840) soit 1/4 de He, présente une partie 6/(4×1840) à rajouter aux taux d’habillage de He, car ce ne sont pas des transferts d’habillage :

L’hélium devient la référence du taux d’habillage pour la suite des atomes créés par fusions successives.

La référence hélium pour le taux d’habillage

Ainsi le taux d’habillage unitaire de l’hélium, τHe = 0,001032, sert de référence aux réactions suivantes. La relation ci-après, indique que le ratio entre groupes extérieurs soit 460 pour le proton et 180 pour l’hélium, est sensiblement égal au ratio des taux d’habillage : H / He.

Tableau synoptique 1

Dans lequel on voit clairement que les 2 positrons sortants sont déduits dans He

L’unité atomique standard ne peut rendre compte directement de la perte de masse de type « habillage » dans le carbone, sans passer par l’étape mixte de He . C’est à ce niveau qu’il est possible de distinguer le Δm des 6 unités éjectées, du Δm relatif à la variation d’habillage issue de la seule émission gamma .

Au-delà de l’hélium

La cohérence de la loi DUO5, implique qu’au-delà de l’hélium, le ratio d’habillage correspond au ratio entre les groupes périphériques et intérieurs.

Cet exemple du carbone montre que les noyaux sont structurés en 4 couches (1, 2, 3, 4). La couche périphérique m1 = 120 fixe le rayon du noyau déterminé par le rayon standard mais ajusté par le rayon ro. Ainsi, connaissant la longueur de Compton pour 1 électron, on peut en déduire celle relative à mo = 120. Le ratio du taux d’habillage entre l’hélium et le carbone est fixé ci-dessus à βc = 3.46. Ainsi ce ratio détermine le taux d’augmentation de la masse des groupes intérieurs en suivant la loi ML = Cte, selon le schéma ci-dessus et le tableau ci-dessous.

Conclusion

Selon les nombreuses occurrences générées par la loi DUO5, la structure des noyaux atomiques n’est pas sous forme de sphères empilées mais en mode « pelure d’oignon ». Cette structure a permis se démontrer que le rayon du proton est inversement proportionnelle à la masse d’un de ses 4 groupes neutres, soit 460 unités nues ou 230 paires. La loi DUO5 à montré également que ces 4 groupes incluent 3 intervalles polarisés qui sont la causes des quarks. Que cette polarisation est due à l’interaction avec le positron confiné qui est la cause de la charge du proton. La loi DUO5 rappelle également que si le proton est la seule et unique particule composite stable, c’est à cause de la fusion primordiale sur le BEC-fossile, des paires électron-positrons, qui explique physiquement son existence. La loi M.L = Cte fixe le rayon du noyaux de l’atome en fonction de la masse du groupe neutre périphérique. L’approximation standard du rayon en sphères empilées (calculé selon la racine cubique de A), est d’environ : ro = 1,4 fm. Sur un échantillon de 12 atomes, on obtient une moyenne de 1.39 en incluant le proton à 0.84 fm. Le ratio d’habillage entre le proton est le noyau d’hélium, correspond au ratio des masses des groupes périphériques. Mais pour l’hélium, ce ratio est également celui existant entre ses propres groupes : m2/m1. Il apparaît que le taux d’habillage diminue d’une manière proportionnelle au ratio : m1/m2. Plus le noyau d’un atome est massique, plus il possède un groupe périphérique, formant une « peau » de faible masse. La loi M.L=Cte, indique que les intervalles radiaux augmentent d’autant. Ainsi, les noyaux d’atomes sont plutôt creux avec une partie centrale ultra dense.

3 réponses

  1. Spot on with this write-up, I actually believe this site needs far more attention. I’ll probably be back again to read more,
    thanks for the advice!

  2. situs88 dit :

    Hi there friends, its impressive piece of writing about educationand completely defined, keep
    it up all the time.

  3. sitemap dit :

    Hi, I ddo tnink this iss a greatt blog. I stumbledupon it 😉 I am going to
    revisi yet again since i have savedd aas a favorjte it.
    Monmey andd freedom is thee greeatest way tto change, may you bee rich annd continue too helop others.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.