Energie noire

Created with Sketch.

Energie noire

Parmi les près de 100 énigmes du modèle standard, il y a cette fameuse « énergie noire » qui accélère l’expansion. Ainsi le modèle standard propose cette répartition sans connaitre : a) d’où vient matière ordinaire ; b) la nature de matière noire ; c) la nature de l’énergie sombre.

Figure 1

Accélération de l’expansion

La loi DUO5 est conforme à la mitose fractale au cours de laquelle les étapes de l’axe radial, cumule 5 fois la vitesse c. Cela génère une univers en couches de vitesses où chaque localité peut observer que tout s’éloigne autour d’elle. L’espace-temps est matérialisé par les BEC-fils enchevêtrés par une composante constante de la gravitation. Ainsi il existe une vitesse moyenne à 2,5 c qui fait office d’attracteur des couches en avance et des couches en retard. La loi DUO5 montre que la Galaxie se trouve dans une couche dont la vitesse radiale d’expansion est de 0,51 c. Par définition elle est attirée et donc accélérée par la couche moyenne à 2,5 c, car au final on a montré que toutes les couches sont superposées.

Le modèle standard fait l’amalgame entre les masses inertielles et l’énergie gravitationnelle relative à l’accélération locale. Cette accélération locale est strictement compensée par la décélération des couches en avance. Mais globalement la couche moyenne ralentit.

Ci-dessous la mitose-expansion en couches de vitesses de 0 à 5 c

La couche bleue est celle de notre distance : D = 7 Gyl et notre vitesse : v = 0,51 c. La couche jaune est celle du rayon actuel de la Bulle-Univers. L’intervalle radiale entre couches est fonction de la vitesse. Ainsi la densité diminue avec le carré du rayon.

Figure 2

Rayon actuel de la Bulle-Univers

Il ne faut pas faire l’amalgame avec l’Omnivers qui n’a pas de continuum masse-espace-temps et donc pas de limite ni de centre. Le modèle standard le fixe à 45 Gyl. Mais partant de l’estimation standard du nombre de photons, soit Nphot = 4,45×1084 , on peut le comparer au nombre de photons issus de l’annihilation primordiale, soit :

Avec Rm le rayon maximum démontré au chapitre des preuves.

Masse totale (noire et visible) de la Bulle-Univers

Le modèle standard l’estime à 1084 kg alors que DUO5 avance la preuve de cette masse

Ce ratio d’environ 15 s’explique en prenant compte le ratio (k = (59.3/45)3 = 3.27) du volume actuel et du ratio de matière noire (sous estimé par le modèle standard). Le ratio de matière noire n’est pas 5 fois plus grand (sur la seule fois de l’observation galactique) mais 15,8 plus grand selon la distribution corrigée qui passe de 4.9% à 6,2%, ci-après :

Figure 3

La figure 2 montre bien pourquoi le mode fractal provoque beaucoup de collisions par les émanations latérales. Ces collisions sont beaucoup plus productrices de matière noire que celle migrant dans les halos (BECs enchevêtrés), car issue du centre des galaxies dans lesquelles le ratio est effectivement proche de 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.