Mitose espace-temps et collisions de galaxies

Déterminisme de L'Univers d'Or

Created with Sketch.

Mitose espace-temps et collisions de galaxies

Ci-dessus, les 5 bases d’une galaxie type :

1/ galaxie

2/ ses étoiles

3/ son trou noir central

4/ son halo de BECs fortement enchevêtrés

5/ son interaction avec les BECs intergalactiques, formant l’espace-temps.

Ci-dessous la mitose fractale qui divise le BEC-fossile en BECs intergalactiques et en BECs galactiques (serrés), le tout matérialisant l’espace-temps. En bleu la vitesse 0,51 c de notre position à 7 G.y.l du BEC. En rouge l’axe moyen à 2,5 c qui est l’attracteur qui accélère les couches en retard et ralentit les couches en avance. Un observateur placé dans chacune des localités, voit que tout s’éloigne autour de lui car les couches voisines ont une vitesse soit supérieure soit inférieure. Par ailleurs, les localités voisines situées sur la même couches, sont statistiquement en cours d’éloignement mutuel par la croissance de la circonférence. Mais au départ, les éjections latérales provoquent beaucoup de collisions. Mais ce phénomène d’éloignement est inversé au-delà de la couche moyenne, par le ralentissement.

Collision de galaxie et matière noire

Ci-dessous une animation simplifiée d’une collision de galaxies. C’est une relocalisation partielle qui annihile à un taux proportionnel à l’angle originel relatif. Cela altère les paires électron-positrons constitutives qui perdent ainsi leur capacité à fusionner en protons.

La matière noire provient toujours d’une relocalisation (partielle) que ce soit dans les collisions de galaxies ou par la relocalisation d’une partie des rayons cosmiques émis depuis le trou noir central d’une galaxie. Si la matière existe, c’est justement parce que les constituants appariés ont été délocalisés à l’origine. Le terme est fixé par la relocalisation généralisée.

C’est la clé de la matière noire. Le choc éjecte des BECs (hôte de matière noire) qui viennent compléter les BECs intergalactiques. Ces étoiles noires sont détectées indirectement par le phénomène de zoom. Typiquement il reste ce qui est vu comme une naine qui est en réalité le vestige des 2 galaxies avec un cumul de trou noir et de matière noire.

Les galaxies naines

Elles représentent les vestiges de grandes galaxies dont la majorité des masses est devenue matière noire par relocalisation. Ainsi les galaxies naines ont conservé le grand halo, vestige de l’étirement des galaxies entrées en collision. Ci-après la galaxie NUBE, jugée comme « naine » qui est une énigme pour le modèle standard. Selon DUO5 elle est principalement faite de matière noire qui diffuse dans le halo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.